Amour Chance & Beauté – S01 E01

— Oh ! John ! Je ne sais pas, je ne crois pas, je ne peux pas !
— Samantha, vous le devez ! Pensez à l’avenir de nos enfants !
— Nous n’en avons pas, John.
— Pensez à nos enfants à venir !
— Ah oui, alors là, d’accord.
— Faites-le pour eux !
— J’ai déjà dit d’accord, John !
— Faites-le pour vous !
— Oui, ça c’est sûr, je le fais avant tout pour moi, c’est évident.
— Faites-le pour moi !
— Oui, cela va de soi aussi, je vais, bien entendu, le faire pour vous, John.
— Faites-le pour…
— JE VAIS LE FAIRE, JOHN ! Je vais le faire. Mais avant, promettez-moi une chose, John : promettez-moi que, quoi qu’il se passe et qu’importe le résultat, promettez-moi, oh ! John, que rien ne va changer entre nous, John !
— Je vous le promets, Samantha.
— Promettez-moi que même si tout vous était révélé, promettez-moi John, de me rendre toujours heureuse ! Promettez-le-moi, même si vous risquez d’apprendre que j’ai couché avec votre frère, le jour de notre mariage, John !
— Excusez-moi Samantha, mais je n’ai pas entendu votre dernière phrase : j’étais en train de me sécher les cheveux.
— Qu’importe John. Je suis tellement heureuse en amour avec vous, John ! Je ne crois pas que je ne pourrais ne plus l’être. J’ai peur de ne plus être heureuse en amour, John, j’ai si peur !
— N’ayez crainte Samantha ; je suis là, je reste là, à vos côtés, vous pouvez compter sur moi !
— C’est vrai John ?
— Oui Samantha ! Alors faites-le ! Faites-le pour nos enfants, faites-le pour vous, pour moi, pour nous ! Et qu’importe le résultat ! Même si vous devez apprendre que le jour de notre mariage, j’ai couché avec votre cousine !
— Excusez-moi John, mais je n’ai pas entendu votre dernière phrase : j’étais en train de m’épiler les jambes avec cet épilateur étonnement bruyant.
— Qu’importe Samantha. Je suis tellement heureux en amour avec vous, Samantha ! Alors faites-le ! Et cessez de croire toutes ces sornettes que votre vieille grande tante sourde et muette vous signait, comme par exemple : …
— Non John, ma vieille grande tante sourde et muette ne m’a jamais signé : « la salade de pommes de terre rejoint le bataillon des enjoliveurs », mais plutôt : …
— Mais bien sûr, c’est vous qui avez raison, Samantha : j’ai toujours confondu le signe qui signifie « amour » avec celui qui signifie « enjoliveur » !
— « Heureuse au jeu, malheureuse en amour » : pensez-vous que ma vieille grande tante sourde et muette avait raison quand elle me signait ça, John ?
— Il n’y a qu’un seul moyen de le savoir, Samantha : tenez, prenez ce ticket et grattez Samantha, grattez !
— Je gratte toutes les cases ?
— Presque toutes ; sauf celle-ci, vous voyez ?
— Ah oui, il est noté : « Nul si découvert » ! Bon, eh bien ! je me lance alors, je le fais !
— Oui Samantha, faites-le ! Pour nos enfants, pour vous, pour…
— Taisez-vous John, vous me déconcentrez !
— Pardon… Samantha ?
— Oui John ?
— Vous êtes belle quand vous grattez.

* à suivre *


© 2018 Sara Afonso – Tous Droits Réservés
photo de la couverture © Ajeet Mestry

télécharger le texte au format PDF