Amour Chance & Beauté – S01 E03

* précédemment, dans « Amour Chance & Beauté » *

— M’enfin John, mais ne tirez pas si fort, voyons !
— Écoutez Samantha, il faut ce qu’il faut : si vous voulez récupérer ce ticket, il n’y a pas d’autre solution !
— Peut-être mais je crois que vous vous y prennez mal : encore une fois, je pense que vous tirez trop fort, John.
— Et qu’est-ce qui vous faire croire ça ?
— Regardez : elle bave !
— Mais votre vieille grande tante sourde et muette – et, comme je viens de l’apprendre, également aveugle – bave depuis toujours Samantha !
— Non John, pas depuis toujours, mais depuis qu’elle a attrapé ce vilain herpès à Lourdes. Là, elle bave vraiment John, assez pour déjà faire une auréole sur le tapis. Et croyez-moi, l’auréole de bave sur le tapis, ça ne trompe pas : ça veut dire qu’elle a mal !
— OK. Très bien ; j’arrête de tirer sur son dentier. Que proposez-vous alors ?
— D’aller faire des pancakes !
— Quoi ? Maintenant ?
— Non, pas maintenant : j’irai faire des pancakes quand on aura envie de pancakes !
— OK. Très bien ; alors que proposez-vous maintenant ?
— D’aller faire des pancakes !
— Bon, écoutez Samantha…
— Non mais là John, j’ai vraiment une envie folle et soudaine de pancakes, il faut vraiment que j’aille me faire des pancakes !
— Et vous me laisseriez me débrouiller seul avec le dentier de votre vieille grande tante sourde et muette et aveugle ?
— Après tout, c’est de votre faute John, si ma vieille grande tante sourde et muette et aveugle a le ticket coincé entre son palais et son dentier !
— Mais je pensais bien faire, Samantha !
— Et, excusez-moi de vous le dire ainsi, vous vous êtes trompé John ! Je vous avais dit que ma vieille grande tante sourde et muette et aveugle était aussi discrète qu’un sous-verre ; et vous, vous vous êtes imaginé qu’elle était également aussi discrète qu’un vide-poche et vous lui avez glissé le ticket dans la bouche, John !
— Ah oui mais je ne pensais pas que ça allait coller comme ça, si fort !
— Effectivement, en début de journée, son dentier se colle très bien ; beaucoup moins en fin de journée bizarrement.
— Mais alors Samantha, il ne nous reste plus qu’une seule chose à faire !
— Oui John ?
— Il nous suffit d’attendre la fin de journée pour pouvoir récupérer ce maudit ticket !
— Mais oui John, vous avez entièrement raison ! Et je propose en attendant, d’aller nous faire des pancakes !
— Excellente idée Samantha ! Dites Samantha ?
— Oui John ?
— Ca vous dirait de goûter à mon sirop d’érable ?

* à suivre *


© 2018 Sara Afonso – Tous Droits Réservés
photo de la couverture © Ajeet Mestry

télécharger le texte au format PDF