Je suis une fourmi

Je suis une fourmi, la formica rufa¹,
Je suis une fourmi, fille de Chthonia².
J’ai pour mère une reine et mes sœurs sont mes pairs,
Je suis une fourmi, élément de la terre.

Je suis une fourmi et de mes frêles pattes,
J’ai bâti un palais, un château des Carpates ;
Bien avant les vôtres, nos murs étaient puissants.
Je suis une fourmi, un petit élément.

Je suis une fourmi, un tout petit insecte,
Et suis bien trop petit pour que l’on me détecte.
Je suis une fourmi, mon peuple vit en bas :
Il vit sous vos pieds mais s’éteint sous vos pas.

Extrait de « Les Poèmes Animaliers »

© 2014 Sara Afonso – Tous Droits Réservés

1 : Nom scientifique de la fourmi rousse fédératrice.
source : Les Fourmis de Bernard Werber – Éditions Albin Michel S.A., 1991

2 : Dans la mythologie grecque, Chthonia fait référence à :
– la fille d’Erechthée et de Praxithéa, qui épousa son oncle Boutès ;
– la fille de Chronos et épouse de Sipylos, mère de Tmolos et d’Olympos ;
– la fille de Colontas et de Phoronée qui, avec sa soeur Clyméné, institua les fêtes de Déméter Chthonia à Hermione.
Chthonia signifie « qui vient du sol ».
source : Grand Dictionnaire des symboles et des mythes de Nadia Julien – Marabout, 1997